Votre panier
Recherche
Acces rapide
Accès rapide :
Engagements
Frais de port offert
Sans minimum d'achat !
Satisfait ou remboursé
Pendant 15 jours !
Service client
01 39 35 80 07
Livraison rapide
Lettre suivie
Paiement sécurisé
Toutes nos marques


Abonnez-vous !
Recevez la lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne

Le sertissage d’une bague

La fabrication d’une bague argent femme comporte plusieurs étapes. Le sertissage fait partie intégrante de ce procédé de fabrication et le « serti » est une étape tellement importante qu’il existe un métier de sertisseur à part entière dans l’univers de la joaillerie. La pierre est très importante sur une bague, que ce soit un diamant, un saphir ou une émeraude, le serti de cette pierre participe de l’embellissement et de la qualité du résultat final.


Sertissage d

Un mauvais sertissage pourrait même gâcher votre bijou et le rendre de mauvaise qualité. En plus il faut être certain que le diamant présent sur votre bijou reste bien en place. Toutes ces raisons rendent ce métier important dans le monde de la bijouterie et de la joaillerie.

Les étapes de la fabrication d’une bague

Les principales étapes pour la fabrication d’une bague argent femme sont les suivantes :

1. le design de la bague qui peut être un croquis sur papier par exemple
 
2. la sculpture de la bague sur un modèle en cire verte (lien vers page n-2) qui est « dure » et facile à façonner
 
3. le montage de la bague sur un « arbre de fonte ». Cet arbre va permettre de réaliser un « moule inversé ». On obtient alors un arbre avec les bagues dans le métal désiré, que ce soit en argent, en or, etc.

4. le « dégrappage », qui consiste à ôter le bijou de l’arbre

5. les étapes dites de « bijouterie » : le sciage (couper et enlever l’alimentation i.e. la partie reliant l’arbre à la bague proprement-dite), le soudage (assembler deux pièces par la chaleur et le métal fondu), le limage (remise à plat des surfaces irrégulières du bijou) et l’ «émerissage » (travailler les surfaces de tous les éléments et leur donnant des reliefs, grains, surfaces, effets)

6. Le sertissage des pierres

7. Le polissage

8. La finition en rhodium ou rhodiage

9. Le contrôle qualité

Les types de bagues portant une pierre


Avant d’expliquer les types de sertissage qui peuvent être utilisés pour un diamant ou pour son meilleur rival l’oxyde de zirconium, voici les principaux types de bagues avec pierres existant en bijouterie :

La bague solitaire

Ce style de bague présente un seul diamant (voir comment reconnaître un diamant) ou une seule pierre précieuse (oxyde de zirconium, améthyste, citrine, saphir, etc.), sans autres pierres autour de lui. Une seule et unique pierre compose la bague. C’est la bague plébiscitée pour les fiançailles. La technique la plus courante pour le montage d'un diamant solitaire est le « serti griffe ».

Bague Solitaire
Bague Argent Solitaire


La bague avec pierres latérales

Dans ce style de bague nous avons toujours nos pierres principales au centre auxquelles viennent s’ajouter des pierres sur les côtés. Les pierres latérales qui seront d’une taille plus discrète renforcent la composition et la décoration finale. Les pierres latérales aident à compléter et faire ressortir la pierre précieuse centrale. La technique la plus commune pour le montage des pierres secondaires est le « serti rail ».

Bague en or avec pierres laterales
Bague Pierres Latérales


La bague à trois pierres

Cette bague est composée de trois pierres précieuses ou semi-précieuses et chacune d’entre elle comporte une signification bien particulière : le passé, le présent et le futur de la relation. C’est le bijou préféré pour fêter un anniversaire de mariage par exemple. Ces bagues sont fortes en symbolique et elles permettent de commémorer une journée anniversaire de manière inoubliable!

Bague Saphir et Diamants
Bague Trois Pierres


L’assortiment de la mariée

Certaines bagues de fiançailles peuvent être couplées avec une alliance de mariage assortie. L’alliance et la bague peuvent s’enrouler autour de la pierre centrale de la bague, ou l’alliance peut aussi s’ajuster contre la bague de fiançailles à la manière de pièces de puzzles. Ces bagues sont souvent sophistiquées et elles sont pensées et imaginées par le fiancé dès le début et pour le mariage.

Alliance et bague de fiançailles
Assortiment de la Mariée




Les types de sertissage

Les types de serti sont les suivants :

Serti à Grain

Cette technique du sertissage à grains est la plus utilisée pour les pierres rondes de petite taille et également pour la technique de pavage. En Espagne par exemple il y a une technique utilisée dans la fabrication de bijoux en argent avec des pierres de marcassite ou de nombreuses petites pierres appelées « piritas » viennent orner la bague ou tout type de bijou.

Bague argent et marcassite
Bague en Argent et Marcassite

Le principe du sertissage à grain consiste à avoir une bande de métal (argent, or, platine, etc) où le sertisseur va fixer une à une les pierres rondes. Sur chaque rangée de pierres on gardera un filet de métal.

Dans cette méthode, un « grain » est un bout de métal que le joailler soulèvera avec un outil appelé burin (échoppe en acier). Le sertisseur prépare la surface à sertir en façonnant de petits « trous » ou les pierres viendront s’incruster. Une fois les pierres incrustées le sertisseur soulèvera une partie du métal avec l’outil. Ensuite il va perler le métal (adoucir et arrondir le grain) pour qu’il soit au final rabattu sur la pierre.

Bague Sertissage à Grain

Chaque portion de ce métal surélevé porte le nom de grain et leur nombre et leur complexité dépend du type de bague qu’on veut obtenir. Normalement on peut faire tenir une pierre avec deux grains mais on peut bien sûr en utiliser davantage. Dans certains cas, sur des bagues très élaborées on peut d’ailleurs réaliser des décors à l’aide de ces grains.


Le serti grain

Quand on regarde la surface de la bague dans le cas d’un sertissage à grains, on voit des pierres en continu et sans interruption. Les diamants et pierres de toute petite taille peuvent très bien être mis en valeur avec ce type de sertissage.


Bague sertissage pavé

Un sertissage de qualité permettra à la bague de conserver en place toutes ses pierres pendant des années. Des sertisseurs expérimentés arrivent à faire des grains quasi identiques entre eux. Les oxydes de zirconiums sont très utilisés dans la bijouterie argent pour sertir les bagues.

Serti Griffe

C’est le type de sertissage le plus utilisé, spécialement pour les bagues solitaires. Le sertissage permet de maintenir la pierre sur la bague d’une manière très sûre tout en laissant filtrer à travers la pierre, une belle quantité de lumière, la faisant ainsi briller merveilleusement.


Serti Griffe

Pour encore renforcer cette luminosité la pierre peut être légèrement surélevée de la surface de la bague pour lui donner une position plus imposante et importante, la mettant au centre de l’attention.


Bague Solitaire

Le principe du sertissage à griffes est plutôt simple. On va faire tenir la pierre à l’aide de griffes, entre 2 et 8 selon le modèle, en les plaquant en suite sur la pierre. La partie qui va soutenir la pierre est appelé en bijouterie un «chaton».

Les bagues de type marquise ou des pierres en forme de poire se montent également à l’aide de ce type de sertissage. Dans ce type de sertissage, on utilise deux griffes au bout en forme de V pour protéger la pierre.

Bague Pierre Style MarquiseBague Pierre style poire
 Bague Marquise
 Bague Poire


Serti Clos

Le sertissage dit « clos » est très utilisé dans la fabrication des bijoux artisanaux, que ce soit des bagues en argent ou encore des pendentifs avec de grosses pierres en onyx, turquoise ou quartz par exemple.


Bague Argent et Turquoise Naturelle
Bague Artisanale Turquoise


Cette bague en turquoise utilise un sertissage clos particulier qu’on appelle « cabochon ». Pour en savoir plus sur cette technique, voici une vidéo qui illustre bien la méthode :



Dans le métal on creuse des « trous » en forme de cône pour ensuite y poser la pierre. Le métal qui reste autour de la pierre est pressé contre celle-ci de manière uniforme. On retrouve ainsi une bande de métal très fine autour de la pierre.

Serti Clos

Le joailler Korloff a longtemps utilisé cette méthode de sertissage pour ces bagues solitaires en diamant, comme par exemple les modèles « Saint Petersbourg » où l’on trouve un diamant rond encerclé par son sertissage clos :


Bagues Korloff

Ce type de travail de sertissage procure à la pierre la meilleure protection possible et peut être utilisé pour des pierres de toutes tailles.

Sur certaines bagues on trouve ce type de sertissage mais uniquement sur la moitié de la pierre, cela s’appelle alors un serti « demi-clos ».

Bague serti demi clos

Serti Rail


Le sertissage rail consiste à placer des pierres de forme linéaire sur une bande constituée de deux rainures. Il n’y a pas d’autre soutien pour les pierres ainsi alignées, elles sont serrées les unes à côté des autres et aucun espace ne doit rester entre elles. Cette construction permet de garder les pierres bien en place.

Les pierres utilisées pour ce type de bague et ce type de sertissage sont la plupart du temps rectangulaires, mais elles peuvent aussi être rondes ou carrées. Pour les alliances on peut par exemple utiliser des diamants en taille princesse.


Le serti Rail

Parfois pour avoir une finition parfaite il est nécessaire de tailler à nouveau les pierres après qu’elles ont été posées sur le rail. Cet ajustement est fait pour que les pierres suivent parfaitement la forme et les courbes de la bague.

Il y a un type de bracelet en joaillerie qui utilise ce type de sertissage et il est appelé le bracelet de tennis. Plusieurs stars du tennis mondial comme Serena Williams portent ce type de bijou au poignet.


Bracelet de tennis


Serti Massé

Ce type de sertissage est très robuste et il est utilisé souvent pour les bagues et chevalières pour homme. Il ressemble beaucoup au serti clos, sauf que la pierre est encastrée complètement dans le métal. Ensuite le contour de métal est rabattu avec un outil appelé marteleuse. La pierre reste ainsi confinée dans la bague :

Bague serti masse

La pierre de ces bagues se retrouve au même niveau que le métal (à fleur de métal) et non surélevée. La pierre utilisée pour ce type de sertissage de bague doit être ronde et de taille brillante.


Serti Clos ou Pavé


Ce type de sertissage ressemble au serti grain. La différence est que dans le sertissage clos le grain doit maintenir plus d’une pierre. En général le métal tient quatre pierres et cette technique est utilisée quand on veut couvrir une grande surface de la bague.

Pour la réalisation de cette technique on ajoute les pierres dans de petits espaces creusés au préalable dans la bague. Dans ces « trous » on aura déjà soudé des tiges de métal ou « clous » qu’on va entourer de petites pierres (en général 4). Ensuite elles sont finement et parfaitement alignées pour combler l’espace à paver. Une fois que leur place a bien été déterminée, les petits morceaux de métal de la superficie sont poussés sur le bord de la pierre. Le clou est ensuite travaillé, coupé et limé au même niveau que les pierres. On écrase complètement le clou et les pierres sont ainsi solidement maintenues.


Pavage

Avec ce type de sertissage on peut utiliser des pierres de la même couleur pour augmenter la sensation de brillance sur toute la surface de la bague. Une fois que toutes les pierres sont serrées les unes à côté des autres, l’impression qui se dégage est celle d’une surface pavée, d’où le nom de ce sertissage.


Serti Tension

Le sertissage en tension permet à la pierre de la bague de libérer toute sa brillance car la lumière la traverse de toutes parts car une grande partie de sa surface se trouve libérée.

Serti Tension Pierre Rose

L’anneau est fait en sorte que les deux extrémités du centre maintiennent la pierre avec une impression de flottement. C’est donc grâce à une pression de cette monture en métal que la pierre est maintenue. Le métal le plus souvent utilisé pour le serti tension est le titane car grâce à sa dureté naturelle et sa durabilité la pierre ne risque pas de tomber. Il est indispensable que le métal utilisé ne se déforme, ni ne se dilate cela risquerait de faire tomber la pierre !

Sertissage Tension

Du côté du type de pierres on va privilégier dans ce cas les pierres très dures comme le saphir, la topaze ou le diamant par exemple. Les pierres retenues pour être posées seront de très grande qualité car on ne pourra cacher la plus petite imperfection sur celle-ci.

Serti Invisible ou Mystérieux

C’est le type de sertissage le plus complexe qui existe et il a été inventé par la Maison de Joaillerie Van Cleef et Arpels. Les pierres utilisées doivent être en coupe carrée et elles donnent l’impression de flotter sur la bague. Le fait que le métal qui sert à soutenir les pierres ne se voit pas, ne veut pas dire que les pierres soient collées sur la bague. La structure en dessous des pierres les soutient très fortement :

Serti Invisible

Le montage est complètement secret et occulte et la gemme semble ne pas être soutenue. Le but ultime de ce type de sertissage est l’effet d’un miroir.

Bague serti invisible Van Clef

Le sertissage mystérieux permet d’effacer et d’oublier le métal ; le diamant, rubis, émeraude ou toute autre pierre précieuse devenant la pièce maîtresse de la bague. La pierre est mise en valeur de manière infinie. Les pierres utilisées sont calibrées et ainsi le résultat est sublime : on distingue différent rangs de gemmes sans métal apparent.

Vérifier le sertissage de votre pierre


Nous avons vu précédemment que le sertissage garantissait la tenue de la pierre sur la bague. Avec le temps, simplement en portant la bague, l’effet d’assemblage peut s’atténuer. Le métal peut se détériorer avec le frottement quotidien. Au risque de perdre la pierre précieuse !

Il faut absolument prévenir cet accident, qui bien que rare, peut arriver. Pour cela il suffit de tapoter un peu votre bague du côté de la pierre, avec un petit objet en métal par exemple une lime à ongles. Si la pierre bouge même un tout petit peu ou si vous entendez un petit bruit de « clic » il ne faut pas hésiter à la faire examiner par votre bijoutier.

Voici une vidéo qui montre exactement la méthode que nous venons de vous expliquer :



Conclusion choisir sa bague

Maintenant que le sertissage n’a plus de secret pour vous, vous pourrez choisir votre bague et le type de sertissage que vous préférez. Les bagues argent qui sont très souvent serties d’oxydes de zirconium ou de pierres semi-précieuses, sont réalisées selon les mêmes procédés de sertissage que nous avons présentés.



 Petits Prix
Meilleures Ventes
Le pendentif son histoire
Idées Cadeaux
 Bagues Zirconium
Pendentif Chat
Votre avis nous intéresse
Coffrets à offrir
 Colliers Céramique
Bague trois anneaux
Évaluations clients
Pour les bébés
 Pendentifs porte-photo
Chaînes de Cheville
Satisfait? Partagez-le
Pour les mamans
 Bracelets et joncs
Croix pour homme
Un souhait?
Forme de coeur
 Bijoux de Marque
Gourmette pour bébé
Envoyez nous vos photos
Grosses Pièces


Nos Partenaires

 Les Reines du Shopping et Silver In Paris Bijoux pour bebe


Silver in Paris © 2006-2016 tous droits réservés
Toute copie ou reproduction partielle ou totale des textes, photos et/ou bijoux sera passible de poursuites.


Silver in Paris - 
 CC LECLERC RN 1 95570 MOISSELLES
Siret:
B 325 260 438 RCS Pontoise


Plan du site | Donnez votre avis | Visitez notre blog | Codes promo
Silver In Paris Bijouterie argent en ligne, bijoux en argent massif