Votre panier
Recherche
Acces rapide
Accès rapide :
Engagements
Frais de port offert
Sans minimum d'achat !
Satisfait ou remboursé
Pendant 15 jours !
Service client
01 39 35 80 07
Livraison rapide
Lettre suivie
Paiement sécurisé
Toutes nos marques


Abonnez-vous !
Recevez la lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne

Le pendentif dans la culture précolombienne

L'HISTOIRE DU PENDENTIF








Le pendentif dans la culture précolombienne

Le continent américain a été le siège de nombreuses civilisations autochtones. Parmi ces communautés on compte de très riches cultures comme celles des aztèques, des incas, des mayas ou encore des olmèques. Dans le continent américain les métaux comme l’or et l’argent avaient déjà été découverts et ont continué à être présents en abondance. Grâce à cette richesse les indiens confectionnaient toutes sortes de bijoux, colliers, bracelets, pendentifs et même des chaînes de chevilles !



C’est quoi la culture précolombienne ?

Le concept d’Amérique précolombienne englobe l’ensemble de toutes les civilisations du continent américain, avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1492. Il est aussi possible d’utiliser le nom Amérique préhispanique. Le Pérou, Équateur et une partie de la Bolivie étaient occupés par les incas. Les aztèques peuplaient tout le centre du Mexique et les Mayas s’étendaient du Sud du Mexique jusqu’au Honduras en passant par le Guatemala.



La bijouterie précolombienne

La technique de fabrication à la cire perdue a été inventée en Amérique du Sud dans la région de la Colombie. Plus tard cette méthode de fabrication artisanale s’est répandue en Méso-Amérique (du Nord du Mexique au Costa Rica) dans les années 600 à 800 après Jésus Christ. Cette méthode pour créer les bijoux a permis de façonner des pièces de bijouterie en plus grande quantité, de plus grand volume, poids et surtout de texture nouvelle.

Dans les sociétés préhispaniques le métal utilisé en bijouterie avait une signification mystique selon un schéma cosmologique. Ce schéma venant du cosmos, déterminait sa transformation, continuité et régénération. Par cette croyance les objets et les bijoux conçus en métal se sont vus attribuer des pouvoirs magiques qui étaient en suite transférés lors de rituels et cérémonies.


L’utilisation d’un bijou appelé en espagnol « cascabel », un grelot en français, a été la pièce de bijouterie la plus produite en Méso-Amérique. Ces grelots servaient à créer des bijoux en forme d’animaux, de plantes ou encore des êtres fantastiques.



Pendentifs grelots en cuivre et or. Musée de Nayarit, Mexique





Collier Pectoral en Or époque préhispanique avec pendentifs grelots.


Les grelots étaient largement utilisés par les civilisations précolombiennes pendant les célébrations et les danses, dans un ornement en forme de bracelet sur les chevilles. Ces bracelets portaient aussi des grelots qui font une musique très particulière. La pratique de ces danses perdure encore aujourd’hui au Mexique.



Les plaques et pendentifs préhispaniques

Les sociétés préhispaniques appréciaient de recourir au métal pour décrire une histoire sur des plaques et sur des pendentifs. Parfois aussi sur des énormes pectoraux en or massif. Il existe aujourd’hui de magnifiques pendentifs où les civilisations précolombiennes estampillaient des scènes importantes de leur société comme le « juego de pelota », jeu de balle, des calendriers, ou des symboles mythologiques.

La tribu mixtèque est considérée comme la civilisation la plus habile du Mexique ancien. Le travail d’orfèvrerie produit par cette civilisation est extraordinaire, notamment par l’utilisation et la versatilité des matériaux : or, argent, os, pierre, jade, turquoise, obsidienne, céramique, cristal, bois, etc.



Pendentif pectoral « Jeu de Balle » en or massif
Culture mixtèque Oaxaca Mexique

Les pièces les plus impressionnantes ont été fabriquées avec la méthode de la cire perdue et un lissage abrasif manuel très bien effectué. Il était habituel aussi de retrouver des bijoux en forme de disque cousus sur les vêtements des personnages importants comme les prêtres ou les chefs de tribus.



Un mixtèque travaillant l’Or




Le Dieu de la Mort, Oaxaca Mexique, Mixtèques

Exemples de pendentifs préhispaniques

Coyolxauhqui déesse de la lune :



On la représente ici vers le bas, avec les jambes fléchies sur la tête.


Xochipilli-Macuilxóchitl dieux des fleurs:



Collier en or et turquoise avec un pendentif en forme de singe. Ces éléments invoquent le soleil et le feu sacré.


Pectoral Yanhuitlán en or et turquoise:



Il est composé d’un cercle entouré de fils en filigrane qui forment des vagues très serrées qui nous rappellent des plumes. A l’intérieur du cercle on trouve une figure en forme de spirale carrée, typique de la culture mixtèque, avec des mosaïques en turquoise. L’écu est ornée de quatre flèches ; d’un côté on aperçoit les pointes et de l’autre côté les plumes. Ce pectoral fait partie des cinq œuvres préhispaniques les plus importantes du Mexique.


Voici une vidéo sur la fabrication de bijoux préhispaniques à Monte-Alban Oaxaca (en espagnol) :






 Petits Prix
Meilleures Ventes
Le pendentif son histoire
Idées Cadeaux
 Bagues Zirconium
Pendentif Chat
Votre avis nous intéresse
Coffrets à offrir
 Colliers Céramique
Bague trois anneaux
Évaluations clients
Pour les bébés
 Pendentifs porte-photo
Chaînes de Cheville
Satisfait? Partagez-le
Pour les mamans
 Bracelets et joncs
Croix pour homme
Un souhait?
Forme de coeur
 Bijoux de Marque
Gourmette pour bébé
Envoyez nous vos photos
Grosses Pièces


Nos Partenaires

 Les Reines du Shopping et Silver In Paris Bijoux pour bebe


Silver in Paris © 2006-2016 tous droits réservés
Toute copie ou reproduction partielle ou totale des textes, photos et/ou bijoux sera passible de poursuites.


Silver in Paris - 
 CC LECLERC RN 1 95570 MOISSELLES
Siret:
B 325 260 438 RCS Pontoise


Plan du site | Donnez votre avis | Visitez notre blog | Codes promo
Silver In Paris Bijouterie argent en ligne, bijoux en argent massif